"J’ai regardé mes photos prises durant cet après-midi de perte pour me retrouver…trouver, retrouver le sens et donc la légèreté, la beauté de la vie. Là où il y a sens, il y a joie. Toute la magie de Venise tient à son eau de mort et de vie conjuguées. C’est l’eau des marécages de mon enfance, l’eau de la naissance d’Aurèle dans mes rêves, l’eau du Temps Infini, l’eau du regret avant même que cela soit. Pour vivre à Venise ce que je dois y vivre avec Mon Roi, c’est une évidence que je comprends dans cette eau ensorcelante, il faut que je termine, seule, ce qui doit être terminé de ma vie d’avant Lui en lien à Venise. Le 11 février 2016."

"I looked at my photos taken throughout this afternoon of feeling out of touch to find myself…find, find again, sense and therefore lightness, life’s beauty. Where there is sense, there is joy. All of Venice’s magic is held in its water of death and life combined. It’s the water of the swamps of my childhood, the water of Aurèle’s birth in my dreams, the water of Infinite Time, the water of regret before regret existed. To live in Venice, I have to live there with my King, but from what I understand from this bewitching water, I must finish, alone, what must be finished from my life before Him, which has always been linked to Venice. February 11th, 2016."

VENISE - ITALIE - photo argentique

Carte n°16 of Travel Diaries n°6 série de cartes postales en édition limitée, éditées en 2016.

016-Venise