Chambéry-010

 

Au sud du lac du Bourget se trouve la jolie et méconnue ville de Chambéry. Je m’y étais déjà promenée à deux ou trois reprises lors de mes visites aux Charmettes et l’ai toujours trouvé étonnamment ravissante, d’ailleurs Rousseau, mon Jean-Jacques n’écrit-il pas : «  S’il est une ville au monde où l’on goûte la douceur de la vie dans un commerce agréable et sûr, c’est Chambéry ! » Si bien que je fis, un automne dernier, un séjour plus précis, pour la mieux connaître.

 

Chambéry-002Depuis Le Domaine des Saints Pères sur les hauteurs de Chambéry vu sur le lac du Bourget en sa partie sud.

Chambéry est située dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes, dans les Préalpes du Nord aux portes du Parc National de la Vanoise et du Parc Naturel Régional des Bauges et de la Chartreuse. Ville antique car fondée à l’époque romaine sur de vastes marais, se nommant Lémenc, elle est géologiquement dans une cuvette naturelle protégée par ses rivières l’Albanne et La Leysse et se développe ensuite durant la période féodale car sous la protection de la Maison de Savoie et sous le nom de Chamberium vers 1233.

 

Chambéry-006Dans la chambre "Ducs de Savoie" aux Suites de l'Hôtel de Sautet.

Surnommée la Cité des ducs, elle fût capitale politique des comtes de Savoie au XIIIe siècle, duché de Savoie au XVe siècle, puis capitale historique des Etats de Savoie. Elle rejoignit définitivement la France en 1860 ce qui n’est guère récent et explique donc parfaitement sa personnalité issue d’un mariage heureux et harmonieux entre un art savoyard français et un art italien éminemment élégant et chaleureux. Union dont j’ai pu agréablement savouré la séduction dès ma première journée de reportage sous un ciel gris, pluvieux et par instant troué de bleu et d’or qui faisait éclater vivement ses couleurs.

 

Chambéry-026

 

L’architecture du centre de la ville a été bouleversée après le bombardement allié du 26 mai 1944 qui en a détruit quatre hectares. Sa reconstruction occupa toutes les années 50 mais une bonne partie de la vieille ville garde précieusement ses traboules que les chambériens nomment allées. Celles-ci, sortes de ruelles ouvertes ou couvertes qui s’entremêlent, traversant des blocs entiers d’immeubles anciens, donnant parfois sur des cours intérieures, parfois sur une place, sont issues d’un mode de construction cher au XIVe siècle et reposant sur l’impôt calculé en fonction de la largeur de la façade principale.

 

Chambéry-052

Chambéry-079

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ses traboules ou allées apportent une forme délicieuse de narration du secret à la ville et à la promenade que j’y fais… Que vais-je découvrir de l’autre côté, là, où personne ne va, j’en suis sûre, là où l’autre sera peut-être ? Qui vais-je rencontrer ou perdre ou fuir ?... Dans les dédales entrelacés d’une ville se dessine toujours pour moi, un certain érotisme dont Chambéry n’est donc pas exempt... et avec lequel ce jour-là, le soleil joue !

 

Chambéry-080

Chambéry-001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En compagnie de ma guide conférencière Elsa Da Soler, je parcours la ville un peu en tous les sens comme j’aime à le faire pour « me mettre le lieu dans les jambes », pour le connaître aussi par les pieds pendant que je le découvre par les yeux... Il y a évidemment les incontournables : la place des Eléphants, la cathédrale Saint François de Sales, la place St Léger, la Rotonde, j’y reviendrai la semaine prochaine…

 

Chambéry-019

 

Et puis les rues de tous les jours, que l’on emprunte tous les jours qui ont leur histoire et où l’on découvre la bonne adresse comme la rue de Juiverie. Au Moyen-Age, un canal passait en son milieu accordant peu de place pour circuler… Aujourd’hui, j’y trouve un Maître Fromager Jean-Noël Marin ayant pignon sur rue à La petite souris, sa fromagerie de fins gourmets proposant des produits de fromage fermier au lait cru venant directement de petits producteurs, jamais de coopérative. Son Beaufort vient de chalets d’alpages, son Termignon est un rare petit chevrotin.

 

Chambéry-041

 

Chambéry-047

 

 

 

Ou bien sur la place Porte Reine, la chocolaterie Mazet qui résume joliment toute l’histoire du duché de Savoie par ses chocolats, bonbons et autres douceurs. Fondée en 1820, toujours à Chambéry et toujours Porte Reine, elle se prépare à exporter ses chocolats à croix de Savoie au Japon… Ou en encore un fleuriste poète place Monge et un magasin de déco Métropole B, place Métropole présentant des pièces uniques de créateurs savoyards mêlant art, design, textiles etc, pour créer un univers foisonnant d’attrape-rêves et autres merveilles…

 

 

 

 

 

 

Chambéry-039

 

Chambéry-020

 

 

L’une de mes rues préférées est sans conteste la rue Basse du château, la plus vieille rue de Chambéry pourvue d’un pontet, une passerelle couverte en bois, à priori le dernier de la rue et de la ville, les autres ayant été détruites pour éviter la propagation des incendies. Certaines des devantures de cette rue - particulièrement étroite comme le sont généralement les rues médiévales – sont encore pourvues de leur banche ou étals de pierre devant ce qui fût une boutique. Les commerçants travaillaient donc au regard du quidam et de ce qu’il y avait de lumière. Certaines boutiques, au XVe siècle, se trouvaient au fond d’une petite galerie sous ogive... Et mon imagination aidant, je n’ai aucun mal à ressentir un peu de ce que devait être l’animation de cette rue commerçante, aujourd’hui, tout de même un peu plus calme mais toujours ravissante.

 

 

 

 

Chambéry-003Ouvrage photographié chez le bouquiniste Michel Latour

Voilà, c’est ce que j’aime en reportage. Ce savoureux mélange de petites et grandes histoires racontant un lieu, un pays, une ville, de découvertes historiques, architecturales, artistiques, gustatives que je m’en vais tourner et retourner en ma tête juste pour le plaisir… Durant tout le temps de mon reportage à Chambéry, je vais avoir la chance de loger à La Vie de Bohème. Mon appartement y est sous les toits, donnant par ses fenêtres sur les toits de la ville et sur une petite rue où dans le soir tombant, les pavés luisent sous la pluie… Demain, à l’aube, ma petite lampe de chevet se reflètera dans un ciel encore un peu gris, juste avant que je ne poursuive ma découverte de la cité des ducs… (Vous retrouverez la suite de ce grand week-end à Chambéry, samedi prochain.)

 

MON CARNET DE NOTES

Chambéry-017

Se renseigner

Office de tourisme de Grand Chambéry Alpes Tourisme – 5 bis place du Palais de Justice – 73000 Chambéry tel : 04 79 33 42 47 accueil.chambery@grandchamberyalpes-tourisme.com www.chambery-tourisme.com

Se loger

La Vie de Bohème. Pour dormir sous les toits. Appartement en location. – Corinne et Frédéric Picard-Heraud – 14 passage Henri Murger – 73000 Chambery – Tel 04 79 70 06 42/ 06 08 86 52 30/06 84 35 20 74 – viedeboheme@orange.fr www.laviedeboheme.com

Les Suites de l’hôtel de Sautet. Pour dormir dans la chambre des Ducs de Savoie. – Chambres d’hôtes – 6 rue Métropole – 7300 Chambéry- Tel : 06 16 83 16 64 – www.hotel-chambery-sautet.fr

Le Domaine des Saints-Pères. Au cœur de la campagne à deux pas du centre historique de Chambéry, un magnifique domaine avec une vue des plus romantiques sur le lac du Bourget. – Château Hôtel – 1540 Route de Chartreuse -73000 Montagnole Chambéry – Tel 04 79 62 63 93

Chambéry-067

www.domainedessaintsperes.com info@domainedessaintsperes.com

Déjeuner, dîner

Le Savoyard – 35 place Monge – 73000 Chambéry – tel : 04 79 33 36 55 www.restaurant-le-savoyard.com

Se promener et se laisser tenter

La petite souris. Fromagerie – rue Juiverie – 73000 Chambéry – tel 04 57 12 91 10 jnm@la-fromagerie.fr

Chocolaterie Mazet. Maître chocolatier – 2 place Porte Reine – 73000 Chambéry – www.stephanebozonnet.com/fr

Métropole B artistes et créateurs locaux– Place Métropole – 73000 Chambéry - https://www.facebook.com/laboutiquesansnom/

Michel Latour Bouquiniste – 4 rue Métropole – 73000 Chambéry – 11H-12h30 et 15h-17h30 www.latourinfernal.com

Ce reportage a été réalisé grâce à Grand Chambéry Alpes Tourisme www.chambery-tourisme.com