23 mai 2018

Le mouchoir de la duchesse

"Un rendez-vous chez mon encadreuse (extrait) Un rendez-vous chez mon encadreuse est toujours un moment auquel je réserve un certain temps… Le temps que j’aime accorder à toute œuvre que j’amène chez elle. Le temps que j’accorde à ma rencontre renouvelée avec l’encadreuse. Le temps que j’accorde à moi-même puisque le cadre qui sertira l’œuvre sera disposé dans mon intérieur, et mon intérieur : c’est moi. C’est ce qui me représente d’une façon extrêmement intime. Le dit de mon intimité que j’offre à voir et à vivre à ma famille,... [Lire la suite]

22 mai 2018

Le mouchoir de la duchesse

"De la différence entre un taxidermiste et un naturaliste (extrait) Un taxidermiste, terme didactique qui apparaît en 1872 pour parler de l’empailleur, tente de recréer la vie à travers les différentes postures et expressions de l’animal. L’esthétique et la technique sont des préoccupations fondamentales pour l’artisan et le résultat qu’il essayera d’obtenir le plus proche de la réalité dépend de son talent et de sa sensibilité. Cela peut donc être entendu comme une forme de sculpture animalière. L'activité du taxidermiste s'étend... [Lire la suite]
21 mai 2018

Le mouchoir de la duchesse

L’Art de fabriquer le clavecin. En un prélude et quatre ordres Prélude Le clavecin, contrairement au piano, est un instrument entièrement en bois n’ayant aucune pièce de structure en métal et possédant une mécanique bien plus rustique que celle du piano. Il est à cordes pincées par un dispositif nommé sautereau. Malgré une apparence fragile, précieuse, il possède une sonorité incroyable qui apaise certains, dont moi, et énerve les autres. Son extrême raffinement sonore peut prendre des allures furieusement électriques... [Lire la suite]
15 mai 2018

TRAVEL DIARIES N°4

"En revenant sur « mon » banc après être passée à l’hôtel pour une pause pipi, prendre un peu d’eau et changer de veste, je viens de trouver, oublié sur le banc, un appareil photo Kodak 235. Il y a quelques photos déjà réalisées. J’ai récupéré la pellicule pour la faire développer, je verrai bien ce qu’il y a dessus… Le 6 mai 2007 à 13h20." "Upon returning to « my » bench after having stopped by the hotel to take a bathroom break, to have some water and to change jackets, I just found, forgotten on the bench, a Kodak 235 camera.... [Lire la suite]
14 mai 2018

TRAVEL DIARIES N°5

"Mozart est venu me retrouver sur la route entre le Nothern Cape et le Kalahari. Comme d’habitude, il arrive toujours dans les grands moments de ma vie sans que j’ai besoin d’aller le chercher et j’ai rêvé à l’universalité de Mozart. Le 28 avril 2008. 14h55." "Mozart came to me while on the road between the Northern Cape and the Kalahari. As usual, he comes into my life during the most important moments, without me having to go looking and I dreamt about the universality of Mozart. April 28th, 2008. 2:55p.m." SUR LA ROUTE VERS LE... [Lire la suite]
13 mai 2018

SENTIMENT N°124

Sentiment n°124 - Un herbier de Sentiments - Technique mixte

12 mai 2018

Carnet Metz

Carnet Metz pour le magazine Art & Décoration - dessin aquarelle et encre de chine
11 mai 2018

Le mouchoir de la duchesse

Souvenir... pour la sortie de mon livre : Le mouchoir de la duchesse, voyage au coeur de l'artisanat d'art. Très illustré avec un glossaire et un carnet d'adresses, ce guide est un voyage sentimental pour repenser son rapport à l'objet. 224 pages. Préface Noëlle Bittner. Riveneuve éditions. détail de la vitrine à la librairie du Musée des Arts Décoratifs 107Rivoli à Paris, en novembre 2016...installation et photo Mélina Faget.
10 mai 2018

Le mouchoir de la duchesse

Une question d'âme...ou comment faire un violon en harmonie (extrait) Il faut deux mois pour faire un violon, du bois d’érable pour l’intérieur, et du sapin pour l’extérieur. L’érable produit les sons graves, le sapin, les sons aigus. La veine du bois doit être régulière, serrée et parce qu’il est en bois, le violon vit, le violon respire. Ainsi, le choix du bois, sa qualité, sont déterminants dans sa réalisation : un violon est une merveille de poésie incarnée dans trois cents à cinq cents grammes de bois traversant les siècles... [Lire la suite]
09 mai 2018

Le mouchoir de la duchesse

Le Scintillant ou le Bd n°1 (extrait) La technique de fabrication d’un éventail n’a pas changé depuis le XVIIIe siècle. La règle fondamentale de l’éventailliste est de trouver l’équilibre entre la monture et la feuille. L’éventail que Sylvain a réalisé pour moi n’a pas dérogé à ce savoir-faire. Sylvain avait le choix de faire une monture en bois dit indigène (poirier, pommier, alisier, merisier etc.) plutôt qu’en bois dit exotique (ébène, palissandre etc.) ou encore en nacre, en écaille, en ivoire, en corne ou en os. Il a préféré,... [Lire la suite]