13 septembre 2018

TRAVEL DIARIES N°3

"A l’ouverture de la ligne, le 23 avril 2003, je n’ai pas dormi la veille. J’ai attendu dans la file, pendant plus de sept heures, pour pouvoir entrer. Depuis, je connais des gens qui, tous les week-ends, s’occupent de leur terre de l’autre côté et qui, paradoxalement, entretiennent une relation avec les gens qui habitent leur maison. L’Europe n’a pris aucune décision pour considérer ce qui s’est passé ici. Que la liberté religieuse émane de la liberté personnelle de chacun. Si on n’arrive pas à faire des efforts de chaque côté, on... [Lire la suite]

12 septembre 2018

TRAVEL DIARIES N°6

"Ce matin, découverte des jardins du Palais Fronteira. Une beauté cette demeure ! Exactement le genre d’endroit où je me sens bien à travailler, loin de l’agitation de la ville, en paix avec un jardin et l’histoire d’un lieu habité par ses fantômes et ses vivants… Le 21 novembre 2006" " This morning, discovery of the gardens of Fronteira Palace. The beauty of this dwelling! Exactly the type of place where I feel good working, far from the agitation of the city, in peace whit a garden and the history of an area inhabited by its... [Lire la suite]
11 septembre 2018

TRAVEL DIARIES N°3

"Les Afrikaners que je rencontre sont des gens incroyablement incultes, imbus de leur personne quand ils sont riches, tous excessivement pratiquants – nous faisons le bénédicité avant le repas du soir… –, à peine aimable et sans aucun savoir-vivre. À côté, les zoulous ont des rapports plus simples et plus cordiaux. En général, ils aiment me parler, regardent mon carnet de voyage, suivent l’élaboration de mes dessins et me protègent des animaux dans le boma quand je fais des photos des captures. Le 28 avril 2008. 15 heures." "The... [Lire la suite]
07 septembre 2018

TRAVEL DIARIES N°6

"Cela m’a fait énormément de bien ce musée… Les dessins des Offices de Florence sont un bonheur, ces bijoux du IIe siècle sont, eux, d’une incroyable modernité et puis cette bibliothèque… l’odeur des livres, du bois, des tentures en velours et soie… Ces odeurs me reconstituent. J’aime tant l’Histoire, les histoires. Ai vu aussi pour la première fois, « the First Lady of the books of the World », la Bible de Güttenberg. Nice to meet you Madame ! Le 13 mars 2008 au Morgan Museum d’où j’ai été mise dehors à 17 heures car cela fermait."... [Lire la suite]
06 septembre 2018

TRAVEL DIARIES N°5

"J’ai du mal avec ces captures d’animaux même si c’est nécessaire pour une certaine économie. Je n’aime la captivité ni pour moi ni pour les animaux. J’ai passé trois heures sur le toit du camion à photographier ces captures. Quand les impalas sont entrés au galop dans le camion, leur odeur est montée et m’a touchée au plus profond de moi. Une odeur fauve, cuir, chaude, infiniment sensuelle, palpable, d’une finesse inattendue. J’ai eu envie de me lover contre l’un d’eux et de m’endormir. Je les ai souhaités morts ou vivants mais pas... [Lire la suite]
09 août 2018

TRAVEL DIARIES N°1

"Dans le boma, au raz du sol et à un mètre du passage des impalas, j’ai passé un beau moment tout à l’heure, à discuter avec les hommes qui travaillent ici grâce au gamin Kyle improvisé traducteur : anglais-zulu. Le 25 avril 2008 à 20h05 en attendant le traditionnel barbecue quotidien." "In the boma, at ground level, one meter from the path of the impalas, I had a great moment, talking with people who work here thanks to the young Kyle, supposed to be an English-Zulu translator. April 25th 2008, 8.05 p.m. waiting for the daily... [Lire la suite]

08 août 2018

TRAVEL DIARIES N°5

"J’ai enlevé mes espadrilles et plongé mes pieds nus dans le sable chaud. Ecrire dans le sable. Dessiner dans le sable pour me faire mieux comprendre, parfois. Le sable à l’infini, doux et violent à la fois, lave de toute peine. Il a le même effet salvateur que la mer. Il y a une âpreté, une richesse et une mélancolie dans le désert, proches de celles que l’on doit vivre sur un bateau en pleine mer. Je me suis offert l’immensité et son infinie poésie pour mes 40 ans… Le 25 juin 2011. Je ne vois plus rien de ce que j’écris dans la nuit... [Lire la suite]
03 août 2018

TRAVEL DIARIES N°1

"Je suis tombée amoureuse des cactus. Avant-hier soir. Après avoir traîné mon cul dans la terre de Anse Latouche pendant deux heures. Le 8 janvier 2005 dans la maison du jardin de l’Habitation Anse Latouche." "I fall in love with cacti. Before yesterday evening. After dragging my arse around the grounds of Anse Latouche for two hours. January 8th 2005 in the house of the Habitation Anse Latouche’s garden." LE CARBET - MARTINIQUE - photo argentique Carte n°12 in Travel Diaries n°1 série de cartes postales en édition limitée éditées... [Lire la suite]
02 août 2018

TRAVEL DIARIES N°3

"Je suis fatiguée ce matin, crampes dans le ventre et maux de tête. Je suis épuisée par la dimension conflictuelle qui existe entre les gens ici. Les rapports sont complexes. C’est certainement le pays le plus complexe, certes passionnant mais épuisant, que j’ai découvert. Épuisant car il n’existe quasiment aucune zone de paix. En Afrique où règne aussi une grande violence, la nature est tellement sublime et puissante qu’elle est le Paradis à la porte de l’Enfer. Face à la violence au Liban, il me semble qu’il y a toujours plus de... [Lire la suite]
30 juillet 2018

TRAVEL DIARIES N°4

"Nous entrons dans 4 km de jardin à bord d’une petite voiture sortie tout droit de la série Daktari. En vrac, je fais connaissance avec le plus vieil arbre des lieux, un vénérable de 600 ans, un ventre de protection végétale, avec les singes hurleurs qui nous balancent sur la tête tout ce qu’ils ont sous la main pour défendre leur territoire, avec des lianes somptueuses, ouvragées, des merveilles, avec des arbres aux troncs énormes couverts de feuillages et avec des parterres de couleurs d’une finesse incroyable… Le 2 février 2004... [Lire la suite]