24 juillet 2018

TRAVEL DIARIES N°6

"Prendre un café au Passage Lucerna, là où il y a une excellente boutique de matériels photos professionnel et une incroyable sculpture de David Černý datant de 1999 : Le Kůň ou « Cheval ». J’adore ! C’est plein d’humour… un humour surréaliste tout à fait tchèque !  Le 11 février 2007." "Having a coffee in Lucerna passage, there where there’s an excellent boutique of professional photo materials and an incredible sculpture of David Černý, dating from 1999: The Kůň or “Horse”. I love it! It’s full of... [Lire la suite]

27 juin 2018

TRAVEL DIARIES N°3

30 ans aujourd’hui. Je suis allée directement à Malostrenkà dire au revoir à mon bout de terre oubliée, pique-niquer à l’ombre des arbres et croiser mon ami le paon faisant la roue… Ecouter le léger filet d’eau qui goutte à quelques pas… Tomber d’amour pour la maison n°4 de la rue Misenskà, faire un tour dans la boutique de marionnettes de Pod Lampou, décidement préférer mon Aurèle, puis, atterrir dans un petit jardin accolé à l’église d’un hôpital psychiatrique où je me suis laissée enfermer avec toutes mes joies. 26 juin 2001.... [Lire la suite]
10 mai 2018

Le mouchoir de la duchesse

Une question d'âme...ou comment faire un violon en harmonie (extrait) Il faut deux mois pour faire un violon, du bois d’érable pour l’intérieur, et du sapin pour l’extérieur. L’érable produit les sons graves, le sapin, les sons aigus. La veine du bois doit être régulière, serrée et parce qu’il est en bois, le violon vit, le violon respire. Ainsi, le choix du bois, sa qualité, sont déterminants dans sa réalisation : un violon est une merveille de poésie incarnée dans trois cents à cinq cents grammes de bois traversant les siècles... [Lire la suite]
20 février 2018

TRAVEL DIARIES N°2

"Vojanovy Sady est vraiment le plus charmant, le plus mélancolique des jardins de Prague et je le préfère infiniment dans sa simplicité aux jardins que j’ai vu hier. En hiver, il prend une dimension supplémentaire de solitude et de tristesse. Il reste un de mes endroits préférés à Prague. Le 11 février 2007 en buvant un thé noir, rose et miel au 19 Nerudova" "Vojanovy Sady is really the most charming, most melancholic gardens of Prague and I infinitely prefer the simplicity in the gardens I saw yesterday. In winter, it takes an extra... [Lire la suite]
08 février 2018

TRAVEL DIARIES N°5

En vrac : Je suis rentrée par le tram 17. Juste au niveau du Théâtre National, sous la brume neigeuse de la fin de journée, Prague était d’une parfaite beauté. J’adore les longs cheveux des madones qui ressemblent à des princesses dans les œuvres tchèques du Moyen-Age. Je viens de boire deux chocolats chauds au Grand Café Orient. Je continue de penser que Prague est à vivre de la mi-octobre à la fin avril grand maximum. Le 8 février 2007. In short: I came back by tram 17. Just next to the National Theater, under the snowy fog at the... [Lire la suite]
21 janvier 2018

Carnet Prague

Carnet Prague pour le magazine belge Plus Magazine - encre de chine et pastels secs  

11 octobre 2017

Triptyque n°5

Triptyque n°5 série Espace - photos
Posté par bdesmettre à 08:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
03 août 2017

L'homme de ressources - Le mouchoir de la duchesse

"L’homme de ressources Richard est un homme de ressources. Il a des idées et de l’ingéniosité, qualités non négligeables en cette année 1989 où l’économie tchèque est en plein mouvement. Le mur de Berlin vient de tomber et avec lui bons nombres d’impossibilités se sont, elles aussi, écroulées. Richard, mécanicien d’automobiles de formation, n’entend pas rester dans la mécanique. Il y a mieux à faire ailleurs, puisque maintenant, tout est possible. Pragmatique, fidèle à lui-même, il analyse le marché de la marionnette et constate... [Lire la suite]
09 février 2017

TRAVEL DIARIES N°4

"Prague, la Majestueuse aux splendides atours, en retrouvant de ses couleurs a perdu beaucoup de son âme. Aujourd’hui, les secrets de Prague sont en marge du connu et de la foule, se livrent dans les chemins de traverses, et souvent à l’aube. Se perdre à Prague. Impérativement. Fuir le flot des touristes et prendre les rues parallèles, pousser les portes en oblique. Je marche à rebrousse-temps, alors Prague, mystérieuse, se révèle douce en son infinie mélancolie, évanescente parfois jusqu’à la douleur. Le 9 février 2007 au Grand... [Lire la suite]
07 février 2017

TRIPTYQUE N°1 série Temps

Triptyque n°1 série Temps