11 janvier 2019

Page d'Herbier de Poche n°55 recto

Page d'Herbier de Poche n°55 recto- technique mixte Ces pages sont directement extraites de certains de mes Herbiers de Poche - nom que j’ai donné, il y a plusieurs années, aux carnets que j’ai toujours avec moi et que je remplis au fil du temps. Certaines de ces pages sont de vraies doubles pages dont le sens est, alors, plus évident, quand d’autres sont de fausses doubles pages nées du hasard, du démantèlement de mes Herbiers de Poche. La déchirure, la fissure coupe les phrases, les dessins, interrompt le sens… La pièce terminée... [Lire la suite]

24 septembre 2018

"Raymondin viole le pacte"

La planche originale de "Raymondin viole le pacte." pour la série de cartes postales "Hommage à...la fée Mélusine" éditée en 2015. - dessin et collage.
15 mars 2018

Hommage à la fée Mélusine - Carte n°9

"Le mythe transcende une culture donnée pour relever d’un savoir universel de l’humanité. Il est sans doute même la seule vraie science poétique de l’homme." Philippe Walter La fée Mélusine, le serpent et l’oiseau 2008. Le cygne noir au château de Cherveux - photo argentique Carte n°9 sur 9 in Hommage à... la fée Mélusine, série de cartes postales en édition limitée, éditée en décembre 2015
14 mars 2018

Hommage à la fée Mélusine - Carte n°8

"...car le lieu d’origine de la Mélusine est le ventre des mystères, qui correspond de toute évidence à ce que nous appelons aujourd’hui l’inconscient." Carl Gustav Jung Synchronicité et Paracelsica 1929 Mélusine, Dame Blanche, revient nourrir ses fils. - dessin et collage Carte n°8 sur 9 in Hommage à...la fée Mélusine, série de cartes postales en édition limitée, éditée en décembre 2015.
13 mars 2018

Hommage à la fée Mélusine - Carte n°7

"J’ai veillé sur toi en tous temps." Egenolf von Staufenberg. Peter von Staufenberg. Vers 1310 - dessin au feutre Carte n°7 sur 9 in Hommage à... la fée Mélusine, série de cartes postales en édition limitée, éditées en 2015.
12 mars 2018

Hommage à la fée Mélusine - Carte n°6

"Mélusine, c’est bien sa queue merveilleuse, dramatique se perdant entre les sapins dans le petit lac qui par là prend la couleur et l’effilé d’un sabre. Oui, c’est toujours la femme perdue celle qui chante dans l’imagination de l’homme mais au bout de quelles épreuves pour elle, pour lui, ce doit être aussi la femme retrouvée." André Breton Arcane 17. 1944-1947 L’envol de Mélusine après la trahison de Raymondin. Dessin et collage Carte n°6 sur 9 in Hommage à... la fée Mélusine, série de cartes postales en édition limitée,... [Lire la suite]

09 mars 2018

Hommage à la fée Mélusine - Carte n°5

"Le thème de Mélusine se résume ainsi : un être surnaturel rencontre un mortel et lui fait don de son amour à condition qu’il s’engage à respecter un interdit ; celui-ci sera transgressé et l’être supérieur disparaîtra." Claude Lecouteux. Mélusine et le chevalier au Cygne 1997 Raymondin viole le pacte. Dessin et collage. Carte n°5 sur 9 in Hommage à...la fée Mélusine série de cartes postales en édition limitée, éditée en décembre 2015.
08 mars 2018

Hommage à la fée Mélusine - Carte n°4

"Je te donne le don que tu seras tous les samedis serpente à partir du nombril." Jean d’Arras. Mélusine ou la noble histoire de Lusignan 1393 Bijou de nombril, émeraude baroque enlacée par un petit serpent d’or, surmontée d’une petite bille d’améthyste. Création et réalisation Philippe Angelé. photo Carte n°4 sur 9 in Hommage à... la fée Mélusine, série de cartes postales en édition limitée, éditée en décembre 2015.
07 mars 2018

Hommage à la fée Mélusine - Carte n°3

"Il arrive que du mal naisse un grand bien." Coudrette. Le Roman de Mélusine. Début XVe siècle. Dessin au feutre. Carte n°3 sur 9 in Hommage à... la fée Mélusine, série de cartes postales en édition limitée,éditée en décembre 2015.
06 mars 2018

Hommage à la fée Mélusine - Carte n°2

"On raconte dans mon pays que la solide forteresse de Lusignan a été fondée par un chevalier et la fée qu’il avait prise pour épouse, que la fée elle-même est l’ancêtre d’un grand nombre de nobles et hauts personnages, et que les rois de Jérusalem et de Chypre ainsi que les comtes de la Marche et de Parthenay sont ses descendants (…). Mais la fée, dit-on, fut surprise dans sa nudité par son mari et se transforma en serpente. Aujourd’hui encore, on raconte que lorsque le château change de propriétaire, le serpent s’y manifeste."... [Lire la suite]